Trip en train vers l’Est | Partie I.a – Innsbruck

Fin juin 2016 je suis parti avec un ami (Vincent) pour un tour d’Europe en train. Escapade qui a durée 9 jours pour faire de la photo de rue et qui nous a fait traverser 5 pays (Autriche – Hongrie – Serbie – Slovénie – Italie). Je vous livre ici le résumé de ce périple qui sera divisé en plusieurs parties. Pour voir toutes les photos sans blabla, c’est ici: Trip en Europe

Partie I.a – Innsbruck | Autriche

Depuis pas mal de temps, j’avais cette idée de partir vers l’Est en train pour de la photo de rue. J’en avais parlé à Vincent qui a finalement décidé de se joindre à moi pour ce voyage. Billet Interrail acheté le jour avant le départ, j’ai pris le train le 22 juin 2016 vers Vienne qui est une des villes que je voulais visiter. Vincent monte me rejoindre à Berne et nous filons direction l’Est. Entre Berne et Zurich, on décide de faire halte à Innsbruck, ville coincée au pied des Alpes autrichiennes traversée par l’Inn (et là on a une vague idée d’où vient son nom…). On était censé y passer la journée et continuer notre route direction l’Europe de l’Est, mais finalement, on y a passé la nuit et pris le train le lendemain matin pour Vienne. En fait on n’avait pas trop de plan mais plutôt des villes clés où l’on voulait s’arrêter (Vienne – Budapest – Ljubljana).

L'Europe en train(Innsbruck vue depuis Hafelekarspitze)

L'Europe en train(Maria-Theresien-Strasse avec les Alpes en arrière-plan)

L'Europe en train(Mariahilfstrasse de nuit avec l’Innbrücke à droit)

Vu que notre but était la photo de rue, on n’est pas resté mais je pense que la ville mérite un arrêt de quelques jours pour y faire des randonnées dans les montagnes environnantes. En prenant les remontées mécaniques (et oui on est des flemmards 🙂 et surtout on n’avait pas trop le temps + lire la fin de l’article pour y monter à pied), on y a croisé pas mal de VTT, j’imagine que c’est une destination idéale pour les adeptes des sports de montagne.

L'Europe en train(Panorama depuis Hafelekarspitze « c’est mal parti pour un voyage orienté photo de rue 🙂 » )

Comme on ne savait pas si on allait rester ou continuer notre chemin, j’ai trimbalé tout mon paquetage avec moi (Vincent et son petit sac à dos avec 3 slips et 2 t-shirts 😉 ). En finalité, une belle journée passé avec mon sac de voyage de 10 kg + mon sac photo de 5 kg à travers les rues et au sommet de l’Hafelekarspitze (un petit air Islandais comme nom…).